Tout savoir sur l’assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile professionnelle en abrégé RC Pro, couvre les risques et les dommages corporels ou matériels en lien avec votre activité professionnelle peu importe le secteur dans lequel vous évoluez. Même si dans certaines professions on laisse le choix d’y souscrire, d’autres par contre comme les professions libérales (notaires, avocats, médecins, professionnels du bâtiment, agent immobilier…) y sont contraintes. Apprenez davantage sur l’assurance RC Pro à travers cet article. 

La couverture de l’assurance responsabilité civile

Contrairement à ce que beaucoup pensent, l’assurance responsabilité civile professionnelle s’engage aussi bien pour les employés que pour les partenaires extérieurs (clients, fournisseurs…) et les tiers. Elle couvre l’entreprise contre les dommages dans le cadre de la réalisation de ses prestations. Elle intervient par exemple lorsqu’un client ou un employé se blesse dans vos locaux ou lorsque votre fournisseur ou vous accusez un retard dans la livraison d’un produit ou d’un service causant préjudice à la partie adverse ; lorsque vous abimez ou détruisez les matériels d’un client ou d’un tiers lors d’une mission, etc. Pour en savoir plus sur la RC Pro, consultez des textes juridiques comme le code civil

A découvrir également : Gérer ses mails Orange sur le portail

L’assurance responsabilité civile et ses autres garanties

Si l’assurance RC Pro permet au premier chef de couvrir l’entreprise et ses salariés des risques liés à la réalisation de leurs prestations, elle offre d’autres garanties adaptées aux réalités de certaines professions. La garantie RCE (responsabilité civile d’exploitation) est engagée en cas de dommages causés dans le cadre de l’activité quotidienne d’une entreprise, en dehors de toute réalisation d’une prestation. 

Ensuite, l’assurance “après livraison” qui étend la garantie aux dommages infligés après la livraison d’un produit ou d’un service. Souscrivez-y pour votre business de prêt-à-porter ou de restauration. Il existe aussi la garantie décennale obligatoire pour les professionnels du bâtiment qui couvre des défauts de construction survenant 10 ans après la livraison des travaux.

Lire également : Comment créer un E-Commerce avec WordPress ?

Actu