Flux tiré vs flux poussé : les avantages et les inconvénients

Pour se différencier des autres concurrents, les entreprises doivent inclure beaucoup d’éléments dans leurs prévisions. Être compétitif, nécessite de produire en quantité, avec la qualité demandée, en temps et au coût prévu. C’est pour cela que l’entreprise doit adopter une méthodologie bien précise. Il revient donc de faire le choix entre le flux tiré et le flux poussé. Laquelle de ces deux méthodes est la plus efficace ? Voici quelques avantages et inconvénients que l’on peut relever au niveau de ces deux flux.

Définition des types de flux

Le flux tiré représente une méthode de production qui est déclenchée une fois que le client a effectué la commande. L’entreprise se base sur la demande réelle pour s’approvisionner en matières premières indispensables à la fabrication du produit.

A lire également : Les machines agricoles : des objets devenus indispensables dans l’agriculture moderne

C’est donc une production sans stock permettant à l’entreprise de diminuer de manière considérable ses charges. Les coûts de stockage sont nuls et la fabrication ou l’exécution d’une action est axée sur l’expression du besoin.

Le flux poussé quant à lui est une manière stratégique de produire dans laquelle l’entreprise anticipe sur la demande. Il consiste à produire avant même que le consommateur en exprime le besoin.

A lire aussi : Nos 3 conseils pour une communication plus percutante

L’entreprise commence à produire en amont, en faisant une prévision sur le nombre de commandes. De ce fait, elle se constitue un certain stock de matières premières, de produits finis ou semis. L’objectif est d’écouler le stock en effectuant des livraisons au consommateur final.

Forces et faiblesses de la logistique en flux tiré

Il existe de nombreux avantages et inconvénients à fonctionner en flux tiré. En voici quelques-uns.

Forces du flux tiré : gain de temps et diminution des coûts de stockage

C’est le besoin du client qui entraîne la production des biens et services. De ce fait, il y a un précieux grain de temps et très peu de stocks à constituer. Cela entraîne plus de trésoreries à affecter à d’autres domaines de l’entreprise. En adoptant le flux tiré, l’entreprise, peut optimiser ses coûts et réduire ceux de la production et de la distribution.

Faiblesses du flux tiré : possibilité de retard de livraison ou difficultés d’approvisionnement

La méthodologie des flux tirés présente quelques faiblesses. En effet, le consommateur final est déjà dans l’attente du produit commandé. Par conséquent, l’entreprise doit prévoir une bonne communication afin de lui faire comprendre les différentes étapes de la fabrication.

De plus, il y a des risques concernant la production.

Les imprévus ne manquent jamais dans une entreprise et il peut donc avoir des difficultés d’approvisionnement. Il peut également avoir des lots défectueux ou des problèmes de production au niveau des fournisseurs. Ces derniers étant aussi dans une optique du juste à temps, le redémarrage de la production peut prendre du temps. Le résultat sera ainsi des retards de livraison.

Atouts et limites de la méthode des flux poussés

Comme les flux tirés, ceux poussés ont également leurs bons et mauvais points. Voici répertorié, certains d’entre eux.

Atouts de la logistique de flux poussé : rapidité de livraison et satisfaction de la clientèle

C’est une méthode qui garantit au client final d’être livré rapidement. Évidemment, le produit est : déjà fabriqué puis stocké et la suite sera ainsi l’organisation de l’expédition. Avec cette réduction des délais de livraison, l’entreprise gagne un avantage concurrentiel qui ne peut être : banalisé. De plus, une clientèle vite servie est heureuse et satisfaite.

Par ailleurs, en flux poussé, la production se fait étape par étape. Chaque employé se concentre sur une étape particulière et celle suivante n’est enclenchée que si la précédente est terminée. Avec une telle organisation, l’entreprise peut produire en grande quantité à moindre coût.

Limites des flux poussés : des dépenses en stockages élevées

Les inconvénients de cette méthode sont non négligeables. C’est relatif au fait que les ressources engagées pour la production ou le stockage ne peuvent servir à d’autres fins. La méthode des flux poussés ne convient pas à toutes sortes d’entreprises, car tous les produits ne peuvent être stockés. C’est le cas des entreprises de denrées alimentaires.

De plus, les coûts de stockages sont importants et il faut forcément prendre cela en compte avant d’adopter cette méthode. Les flux poussés comme les flux tirés présentent des avantages et des contraintes. De ce fait, le choix doit être : fait en fonction du type d’entreprise et des attentes des clients.

Actu