Les effets continus du Covid-19 sur l’inflation et comment les commerçants y font face

Depuis la fin de l’année 2019 jusqu’à aujourd’hui, le covid 19 s’est répandu à l’échelle mondiale et continue de faire des ravages. Protégez-vous, faites-vous vacciner ! Tels sont les mots d’ordre des dirigeants de tous les pays. Alors que les populations du monde entier commencent seulement à accepter de se faire vacciner, il semble qu’un vaccin contre les effets de cette pandémie sur l’économie mondiale serait aussi indispensable ! En effet, si l’ampleur de la propagation de ce virus au niveau de la santé est désastreuse, il en est de même sur ses effets sur l’économie, notamment sur l’inflation.

Covid19 et inflation : quelles sont les répercussions continues ?

Au début de la crise, les économistes du monde entier ont prévu un choc déflationniste allant du court au moyen terme. Cependant, elle n’a duré que  quelques mois. Voilà plus de 2 ans maintenant que les effets du covid19 sur l’inflation continuent à les préoccuper. En effet, les confinements répétitifs et simultanés de millions de personnes dans le monde ont créé des réductions d’activités, des chômages, un faible pouvoir d’achat, une baisse des prix sur les marchés, etc. Pour contrer ces effets négatifs de la crise sur tous les secteurs de l’économie, nombreux pays et banques optent pour une politique de création monétaire et d’endettement par nature : une augmentation de la masse monétaire à l’origine de l’inflation. Une inflation qui ne cesse de monter surtout depuis 2021 alors  que les ménages commençaient à consommer comme avant, mais que les stocks des entreprises sont à peine reconstitués.

A lire en complément : Comment déclarer un sinistre à son assurance (habitation) ?

De ce fait, les conséquences de l’inflation se font surtout ressentir au niveau du commerce : le prix de certaines marchandises ne cesse de monter, les entreprises connaissent des difficultés à s’approvisionner en matières premières,… . Parmi les secteurs les plus touchés, on cite le marché du pétrole, de l’or, de l’automobile, des services et du logement. Cela a aussi des impacts sur d’autres secteurs, tels que le trading, même de plus en plus de gens commencent à apprendre à trader de nos jours.

Les marchés face aux effets continus du covid19 sur l’inflation

Frappant de plein fouet l’économie et la sphère du commerce, le coronavirus n’est pas encore contenu. Les fluctuations  qu’il cause côté inflation conduisent les commerçants  à repenser leur stratégie. D’autant plus que l’évolution de cette inflation est encore incertaine.

A lire également : Que prévoir pour allez à la plage ?

Afin de retrouver un certain équilibre et ne pas sombrer dans la faillite, ils adoptent des politiques adaptées à cette crise. Ainsi, pour faire face aux problèmes et perturbations des chaînes d’approvisionnement, de nombreux commerçants se sont mis à stocker davantage de produits afin d’éviter la rupture de stocks et d’éviter toute hausse des frais. Cela permet de contrer la vague d’inflation qui touche le pouvoir d’achat des consommateurs en limitant la répercussion des charges sur le prix final de leurs produits. D’autres entreprises se sont mises à diversifier leurs offres en fonction de la demande afin de mieux planifier leurs stocks en fonction des besoins de leurs cibles.

En outre, pour rester concurrentiels par rapport à leur produit ou pour éviter tout risque, de nombreux commerçants repensent à la culture de leur entreprise en conciliant distance et proximité, et en adoptant de nouvelles stratégies comme le commerce électronique.

Justement, pour contourner les effets continus du covid 19 sur l’inflation, il est plus sage pour les commerçants de suivre le mouvement de l’e-commerce. Cependant, il leur a fallu faire preuve d’inventivité et de méthodes efficientes afin de fidéliser leurs cibles, de lutter contre la baisse de rentabilité, d’offrir un service en ligne à la hauteur des attentes des consommateurs mais surtout éviter l’inflation des coûts cachés comme dans la livraison.

Avec la pandémie, notamment en 2021, les prix sont repartis à la hausse. Le domaine des marchés souffre le plus de cette inflation qui semble vouloir s’imposer encore plus en ces débuts d’années 2022. Toutefois, grâce à l’essor du commerce en ligne et de la monnaie électronique, nombreux commerçants arrivent à faire face aux effets du duo inflation-pandémie !

Actu