5 conseils pour déménager sans stress à l’étranger

Partir vivre à l’étranger peut se révéler excitant et frustrant à la fois. Mais surtout, c’est un projet qui demande une excellente préparation en amont, ce qui explique pourquoi il suscite souvent du stress. Respirez un bon coup et suivez nos conseils pour vous engager sereinement vers une nouvelle vie.

Anticipez le choix du déménageur

L’organisation d’un déménagement international demande du temps et de l’organisation. Vous ne pouvez donc pas vous y prendre à la dernière minute, au risque de tomber sur un prestataire qui ne correspond pas à vos critères.

A lire aussi : Quelle résistance cigarette électronique ?

Gagnez du temps en comparant les prestations et les tarifs via une plateforme unique comme Sirelo. Tenez compte des pays dans lesquels le déménageur opère dans la mesure où les formalités et les différentes réglementations sont variables.

Prenez connaissance des formalités à accomplir

Tout déménagement international implique forcément des démarches administratives qui dépendent évidemment du pays où vous comptez vous installer. Par exemple, le titre de séjour n’est pas utile si vous partez en Suisse ou dans un pays membre de l’Espace Economique Européen (EEE) mais il peut être obligatoire dans d’autres destinations.

Lire également : La coupe Jean Mom : pour qui et comment la porter?

Renseignez-vous à l’avance sur les modalités de scolarisation de vos enfants, sur les possibilités de suivre des formations professionnelles, sur l’emploi et la protection sociale…. Notez toutes les informations et entamez les démarches au plus vite pour être dans les temps.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de vérifier que vos papiers d’identité sont bien à jour avant de partir.

Triez vos affaires

Une fois installé à l’étranger, aurez-vous vraiment besoin de vos trois machines à café, de vos vieux manuels scolaires, des nombreux objets déco que vous avez accumulé avec le temps… ? Rappelez-vous que le volume de biens que vous déménagez aura une incidence sur les coûts à prévoir. Dans la mesure du possible, mieux vaut donc n’emporter que l’essentiel et vous rééquiper progressivement sur place.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de tout jeter. Les dons aux associations, les cadeaux que vous laisserez en souvenir à vos proches, les reventes… constituent autant d’alternatives possibles aux affaires que vous n’emporterez pas avec vous.

Faites soigneusement vos cartons

Gardez à l’esprit qu’un déménagement international peut nécessiter des jours, voire des semaines de trajet par la route et/ou en bateau. Vous devrez donc prendre vos précautions pour éviter de récupérer vos meubles, votre vaisselle et autres objets délicats en plusieurs morceaux.

Pour cela, utilisez des cartons et des accessoires de protection adéquats. Choisissez des petits cartons pour les objets lourds, utilisez du papier bulle pour limiter les chocs… N’oubliez pas d’indiquer le haut et le bas des cartons et de bien marquer “FRAGILE” lorsque c’est nécessaire.

Passez du temps avec vos proches

Il est vrai que le temps libre est parfois un luxe quand on se prépare à emménager à l’étranger. Il est pourtant nécessaire de vous accorder un peu de répit au milieu de votre organisation. Profitez-en pour faire la fête avec tout ceux que vous aimez. Ce sera une belle occasion de leur dire au revoir en attendant vos retrouvailles.

Actu