Passer sa flotte de véhicule à l’électrique : quels sont les avantages

La conversion d’une flotte d’entreprise à l’électrique devient de plus en plus une tendance en raison des nombreux avantages que ce choix procure. Vous vous posez certainement la question de savoir s’il serait une bonne idée d’adopter cette solution. Que cela soit sur le plan financier ou humain, il s’agit d’un choix qui présente considérablement d’intérêts, lesquels sont évoqués dans ce billet.

Des effets positifs sur l’impact environnemental de la flotte automobile


En choisissant de passer à la flotte électrique, vous prenez un engagement éthique susceptible d’avoir des effets positifs sur l’environnement. En effet, il est démontré que plus de 90 % des émissions de gaz à effet de serre issus du transport proviennent généralement du transport routier. Dans ce contexte, l’automobile joue un rôle assez considérable. Le fait est qu’en roulant en voiture électrique, cela émet moins de CO2 et de fines particules, ce qui n’est pas le cas avec un véhicule thermique. Bref, si vous êtes un gestionnaire de flotte, sachez que votre choix agit considérablement sur l’environnement. À noter qu’il est important de les recharger dans les conditions requises. Pour cela, n’hésitez pas à recourir à installateur de bornes de recharge pour professionnels capable de vous rendre un service de qualité.

A voir aussi : Comment marche un concessionnaire ?

Profiter des aides financières


L’une des raisons qui poussent de nombreux gestionnaires de flottes à conserver les véhicules à moteur à combustion réside dans le fait que l’option à l’électrique coûte excessivement cher. À ce sujet, il importe de rappeler qu’il existe heureusement des aides allouées à une entreprise qui souhaite passer sa flotte de véhicules à l’électrique en Europe. Cela implique sans doute le bonus écologique qui varie entre 1000 et 4000 euros selon un certain nombre de critères. Par exemple, on peut évoquer le prix d’achat, l’autonomie et le type de voiture.

Par ailleurs, il faut signaler que l’aide à la reconversion est également accessible si votre achat d’une voiture électrique remplace un véhicule thermique qui date d’avant 2011 (diesel) ou 2006 (essence). Cette prime peut aller à 2500 euros lorsque vous avez une voiture et 5000 euros pour une camionnette.

A découvrir également : Quel est la meilleur marque de scooter 50cc ?

Même si ces sommes ne couvrent qu’une partie des dépenses à engager pour l’acquisition d’un véhicule électrique, il faut signaler qu’elles constituent une motivation intéressante à laquelle il faut s’accrocher. À noter que vous avez également la possibilité d’y ajouter d’autres primes existantes dans ce cadre, en l’occurrence pour l’installation de bornes de recharge.

Économiser sur l’entretien et le carburant


Lorsque vous passez à la flotte électrique, il est assez évident de réaliser d’économie sur la carburation. En effet, la consommation de carburant avec le véhicule thermique est bien supérieure au coût kilométrique de l’énergie électrique. En dehors de cette considération, il est important de rappeler qu’un véhicule électrique dispose d’un système de fonctionnement plus facile que celui des véhicules à moteur thermique. Le fait est que les moteurs électriques requièrent peu d’entretien, ce qui n’est pas le cas avec ceux à diesel ou essence. Quoiqu’il arrive, votre voiture ne sera pas immobilisée à cause d’une dépense supplémentaire à effectuer.

Pour finir, vous avez également la possibilité de bénéficier de certains avantages fiscaux en recourant au modèle de voiture électrique. 

Auto