Comment savoir si un mur est porteur ?

Vous voulez faire des travaux dans la maison impliquant la démolition d’un mur, mais vous ne savez plus si c’est un mur porteur ou de refend. Dans ces conditions, lisez ce qui suit pour savoir reconnaître un mur porteur.

Des techniques pour savoir si vous êtes en face d’un mur porteur

Il n’est pas difficile aujourd’hui de savoir si l’on est en face d’un mur porteur ou non.

A voir aussi : Optez pour Alizé Menuiserie pour un accompagnement dans vos travaux à Brignoles

Premièrement, vous devez vous baser sur le bruit que fait le mur. À cet effet, donnez un petit coup au mur. Si cela sonne creux, alors vous êtes en face d’un mur qui est à priori normal. Toutefois, sachez qu’un mur qui sonne creux peut être porteur. Cela est vérifié dans le cas où il est recouvert d’un enduit pour l’isolation thermique. Lorsque le mur sonne plein ou si le bruit est sourd avec une grande densité, sachez que vous avez en face de vous un mur porteur.

En second lieu, vous devez tenir compte de l’épaisseur du mur. Généralement, un mur porteur a plus d’épaisseur que les autres. Ces genres de cloisons ont une épaisseur supérieure ou égale à 15 cm.

A lire aussi : Comment poser des suspentes sur fermette ?

L’emplacement du mur est aussi un indice pouvant permettre de savoir s’il est porteur ou non. Il faut noter que les murs de façade et les murs qui sont au centre de votre domicile sont des murs porteurs. En effet, ces types de cloisons forment le squelette de l’habitation. Pour bien se maintenir, ils sont renforcés par des piliers centraux. Ces derniers favorisent l’équilibrage du poids des différents éléments. Il n’y a donc pas de raisons que ces murs ne soient pas porteurs.

Il faut également vérifier la présence et la disposition des poutres pour confirmer qu’un mur est porteur. Il faut noter ici que les murs porteurs croisent souvent perpendiculairement les poutres du toit.

Par ailleurs, sachez que les murs qui ont des colonnes larges peuvent être des murs porteurs. Les colonnes ne sont pas uniquement là pour la décoration de la maison, elles font entièrement partie du mur porteur. Si vous constatez qu’un mur se poursuit au prochain étage, sachez qu’il s’agit d’un mur de refend.

Pensez à consulter les plans originaux

Pour connaître lequel de vos murs est porteur, vous pouvez vérifier le plan original de votre maison. Sur un tel plan, vous apercevrez des lignes épaisses et pleines. De plus, vous verrez des lignes plus fines ou qui sont faites en pointillés. Les lignes pleines et épaisses sont les murs porteurs de votre habitation. Quant aux restes, elles sont naturellement les cloisons non-porteuses.

Pour trouver le plan original, vous pouvez contacter l’ancien propriétaire de la maison. Il est également possible de faire appel au constructeur et au notaire. Ils pourront vous aider gratuitement. Vous pouvez aussi contacter un architecte reconnu pour avoir un nouveau plan de la maison. Cette intervention vous sera facturée.

Quelle est l’importance d’un mur porteur ?

Les murs porteurs ont pour mission de supporter toute la structure de votre habitation en dehors de leurs charges. C’est sur ces murs que se repose la charge verticale de la toiture, de la dalle, du plancher… Sans ces murs, votre maison ne serait aucunement solide et pourrait s’écrouler à tout moment.

Maison
Show Buttons
Hide Buttons