Les choses à savoir sur le régime de retraite des commerçants

Si vous vous posez beaucoup de questions sur la retraite des commerçants, comme par exemple quel est leur régime de retraite, à quel âge peuvent-ils partir à la retraite ou comment calculent-ils leur âge de départ, alors, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous vous dévoilons toutes les choses que vous désirez savoir sur le régime de retraite des commerçants. 

Quel est le régime de retraite des commerçants ?

Sachez que le régime de retraite des commerçants était depuis 2006 le régime social des indépendants (RSI). Depuis le 1er janvier 2018, ce régime à changé pour devenir une agence de sécurité sociale pour les indépendants. Elle se nomme donc la Sécurité sociale des indépendants (SSI). Se déroulant sur une période de 2 ans, le transfert entre les deux structures n’a aucune conséquence sur le montant de la retraite ni sur les cotisations.

Lire également : Quand se peser pour avoir son vrai poids ?

 Pour plus d’information sur la retraite d’un commerçant, rendez-vous sur un site spécialisé dans ce domaine. 

Comment se détermine l’âge de départ à la retraite des commerçants ? 

Pour déterminer l’âge de départ à la retraite des commerçants, sachez que pour déterminer ces droits à la retraite, sont pris en considération les 3 paramètres suivants : 

Lire également : Quel est l’intérêt de la photographie corporate pour le développement de son entreprise

  • leurs revenus professionnels moyens ;
  • le nombre de trimestres qu’ils auront validés durant leurs carrières ;
  • l’âge auquel ils souhaitent se retirer. 

Il est bon de savoir également qu’un trimestre validé peut être cotisé, ce qui veut dire que le commerçant assuré à bien payer ses cotisations ou soit assimilé, ce qui signifie que des trimestres ont été attribués à l’assuré pour diverses raisons (maternité ou paternité, maladie, chômage, service national). 

Comment se calcule la future pension de retraite d’un commerçant ?

Si un commerçant est né avant 1953, le calcul pour sa retraite de base doit être calculé à partir de la moyenne de ses revenus annuels sur lesquels il a cotisé, et ce, auprès du régime des artisans et des commerçants. Il faut savoir que le nombre d’années qui seront retenues dépendra de sa date de naissance. Par exemple, 20 années seront retenues pour un commerçant né en 1948, alors que pour un commerçant né en 1952, 24 années seront retenues. Concernant le calcul de la pension de retraite d’un commerçant né après 1953, il faut retenir les 25 meilleures années qu’il aura cotisé auprès du régime des indépendants, mais également en prenant en compte celui des salariés, sachant qu’environ 95 % de ces commerçants ont débuté en tant que salariés

Actu