Est-il possible de gagner en trading ?

Il n’est plus question de douter de la possibilité de réaliser des gains avec le trading. De nombreux traders ont à ces jours réalisés d’incroyables résultats dans le secteur, c’est le cas de la grande légende George Soros. Le trading est même désormais considéré comme un métier professionnel. Un métier légal de surcroît. Afin de mieux vous convaincre sur le fait qu’il est possible de gagner en trading nous vous demandons de lire le contenu suivant.

Le trading permet de gagner sa vie

Eh oui, cette affirmation se justifie par le fait que des milliers de traders gagnent bien leurs vies rien qu’en travaillant sur les marchés boursiers. Bon nombre sont aujourd’hui très indépendants grâce aux sommes colossales qu’ils se sont fait dans le domaine. Dans ce secteur, même étant un débutant, il est possible de se faire de grands et durables profits même avec une petite somme de départ.

A découvrir également : Quelle entreprise pour un rachat de ferrailles et métaux ? 

Toutefois, cette réussite est conditionnée par trois principales capacités. En premier, on a de la patience. Le trading est une activité qui nécessite parfois des analyses de long terme, ce qui nécessite forcément de la patience. Ensuite l’on a l’apprentissage ou la formation. Sans formation, aucun individu ne peut prétendre être trader. Surtout une formation de qualité est requise car c’est un domaine plein de risques, un terrain miné dit-on. Enfin, une bonne expérience est importante afin de mieux cerner tous les contours du secteur. L’expertise est acquise après un long temps de pratique.

En gros ces trois éléments sont liés entre eux et dès qu’ils sont acquis, l’on peut générer des gains raisonnables et ce, de manière régulière.

A découvrir également : Qui pour s'occuper de la comptabilité de son entreprise ?

Le trading, il est vrai que se faire des revenus de façon sûre à 100% est difficile mais cela n’est pas impossible. Ceci devient surtout possible lorsqu’un des trois éléments précédents est bien acquis : l’expertise. En effet, un expert en trading peut se faire minimum 400 000 $ en une seule opportunité.

D’une autre part, il peut se faire un résultat très prudent de 12 000 $ à 16 000 $ par mois. Ce qui est largement suffisant pour vivre. N’oublions que les gains sont fonction du niveau d’agressivité du trader et de son capital de départ.

Statistiques et données justifiant les dires ci-dessus

Voici l’exemple de seulement deux légendes justifiant que le trading peut être plus que bénéfique.

Cheng Likuy

C’est l’un des meilleurs traders chinois. Cet humble trader, après 6 longs mois d’apprentissage et quelques années d’expertise, a réellement débuté le trading en 2008 avec seulement 400 $. Figurez-vous qu’en maximum un mois, Cheng a réussi à accumuler environ 247 000 $. Il a ensuite déclaré avoir réussi cet exploit grâce aux différentes techniques qu’il a acquis durant sa formation et ses expériences.

Akhmad Arief

Le plus étonnant et incroyable est arrivé avec Akhmad Arief qui avec 1000 $ a réussi à capitaliser 1 000 000 $ dans son compte. Cet exploit est le fruit d’un trading resté actif sur deux semaines. Une combinaison de patience, de sang-froid, d’expérience sans nom n’est-ce pas. Celui-ci a après déclaré avoir utilisé une tactique de trading très agressive.

Autres données

D’autres chiffres nous montrent clairement qu’il est tout à fait possible de beaucoup gagner en trading avec de petits capitaux. Mais cela est directement lié avec l’expérience. Le mois dernier par exemple, il ressort que plusieurs traders ayant investi 100 $ en max ont obtenu 23% de bénéfice comme rendement moyen. Et ceux ayant mis en jeu 1 000 $ ont réalisé un rendement moyen compris entre 27% et 50%.

Cette différence s’explique d’abord par le fait qu’il est toujours possible de faire des gains raisonnables en trading et aussi par le fait que ceux ayant investi gros sont plus confiants et experts. Ce qui leur permet de mieux et plus faire des gains.

Que retenir ?

En définitive, Oui, il est très possible de gagner en trading et non qu’un peu. Mais cela requiert au préalable, une bonne préparation, de l’expertise, une définition de la bonne stratégie, tout au moins un bon capital et une bonne gestion des risques.

Business