Ashtanga Yoga est-il le plus difficile?

Avec ses six séries d’exercices, le yoga ashtanga est bien considéré comme l’un des yogas des plus exigeants. Si vous cherchez un type de yoga qui vous pousse à vous dépasser et à dépenser votre énergie, le yoga ashtanga vous plaira à coup sûr ! Découvrons ensemble ce qui caractérise ce yoga et quelles sont ses exigences.

Le yoga ashtanga c’est quoi ?

La naissance du yoga ashtanga remonte aux années 60 et puise ses bases dans le mouvement hatha. A la différence du yoga hatha, l’ashtanga est lui plus moderne et est composé d’exercices liés par des transitions qui doivent être effectuées de façon fluide. Le yoga ashtanga se compose de 6 séries d’exercices dont chacune comprend plusieurs asanas. Il y a un ordre à respecter dans la réalisation des postures. Dans ces exercices, on veille également à respirer d’une certaine manière, selon les mouvements réalisés.

A découvrir également : Que faut-il savoir sur la vape high end ?

L’ashtanga yoga demande une bonne discipline et une pratique quotidienne. Exigeant, ce yoga est plus difficile que d’autres et demande donc de l’entraînement. Chaque mouvement est maîtrisé et précis, là où d’autres yogas tel que le Vinyasa permet plus de liberté.

Le yoga ashtanga en pratique

Pour les personnes qui se lancent en yoga ashtanga, il leur est conseillé de faire la première série d’exercices fixes jusqu’à ce qu’elle soit bien maîtrisée. Cette première série comprend 41 postures dont celle du bateau appelée Navasana, celle du corbeau (Bakasana) ou encore du guerrier (Virabhadrasana).

A découvrir également : Où partir en vacances dans le monde ?

La plupart des écoles de Yoga ouvre les cours d’ashtanga à toutes et tous mais cela est fait avec le suivi de l’instructeur qui doit s’adapter au niveau de chacun. Les postures sont énoncées une par une par leurs noms en sanskrit. Le changement de posture est rapide et demande une belle fluidité.

Dans un cours d’ashtanga vous retrouverez cependant aussi des exercices classiques de méditation, de relaxation et les salutations au soleil utiles pour s’échauffer.

Les avantages du yoga ashtanga

Comme nous l’avons dit, l’ashtanga est difficile. Il n’est pas le seul, il existe aussi le Bikram qui consiste à enchaîner des postures dans une salle de 40°C, le power yoga qui travaille bien l’endurance, ou encore le Prana flow qui se rapproche de la danse.

L’ashtanga améliore aussi l’endurance mais renforce en plus les muscles, notamment les muscles du tronc. L’enchaînement des postures demande beaucoup de concentration et stimule donc la pleine conscience. Les pensées envahissantes ne trouvent ici plus leur place !

Les séries d’exercice sont un bon entraînement à la concentration mais aussi à la mémorisation. La régularité de cette pratique donne de la puissance physique mais aussi mentale. Il faut en effet de la patience et une belle autodiscipline afin de réussir les postures les plus difficiles et impressionnantes.

Un séjour yin yoga pour se détendre

Avant de pouvoir pratiquer le yoga ashtanga, il convient de passer par plusieurs étapes avant. Si vous n’avez jamais fait de yoga et que cela vous attire, les yin yoga est très bien pour découvrir la pratique. Il s’agit d’un yoga doux dont l’objectif est de détendre les muscles en profondeur. Un séjour yin yoga est l’occasion de vous lancer tout en étant guidé par un professionnel.

Loisirs
Show Buttons
Hide Buttons