Acheter ou louer ses machines ?

En tant qu’industriel, vous avez sûrement besoin d’un grand nombre de machines et de véhicules au quotidien : des équipements de pointe ou des chariots à mâts, ou encore une flotte de voitures et d’utilitaires. Et dans les budgets, tout cela représente une sacrée dépense qui, selon les volumes, atteint plusieurs milliers d’euros, voire beaucoup plus. Alors, vaut-il mieux acheter ou louer ses machines ? Côté dépenses, les deux solutions se valent mais elles n’ont pas les mêmes avantages, on fait le point.

Acheter, puis entretenir et réparer 

Si vous préférez acheter vos machines, vous investissez une grande somme dès le départ. Vous en êtes propriétaire et vous allez devoir gérer la maintenance et l’entretien, sur le court terme et sur le long terme. Il va falloir penser à faire des révisions des véhicules et des équipements, et ce, régulièrement, et aussi à réparer toutes ces machines en cas de panne. A vous de trouver les pièces détachées Manitou par exemple, ou encore l’expert de telle ou telle machine. Pour les véhicules, la valeur se dégrade vite et les frais sont nombreux chaque année, pensez à vous demander jusqu’à quand vous les gardez pour limiter les frais d’entretien.

A lire en complément : Opportunités de carrière en Gironde

Louer sur le long terme et déléguer 

Si vous optez pour la location, qu’elle soit de courte durée ou de longue durée, vous allez verser un paiement chaque mois, ce qui permet d’étaler ce genre de grosses dépenses qui peut chiffrer vite (ici, on vous aide à calculer votre ratio d’endettement). Et autre avantage non-négligeable : vous ne vous occupez de rien ! Enfin, disons que tout ce qui relève de la révision des machines, de l’entretien et des réparations est compris dans la location. Un gain de temps, d’argent et d’énergie qui peut s’avérer précieux en ces temps de crise économique d’autant que la récession devrait se poursuivre en 2023.

A voir aussi : Quelles sont les qualités d'un produit ?

Business