Quelle est la différence entre vieillesse et longévité ?

Quand vous entendez octogénaire, quelle image vous vient à l’esprit ?  Est-ce celle d’une personne malade, handicapée se rapprochant de la déchéance, ou plutôt un dessin d’éternité, de sagesse, et de respectabilité. Bien que les deux termes se rapportent fortement au nombre d’années de vie, la longévité et vieillesse définissent en fait des concepts très différents. Cet article aborde la question. Découvrons ensemble la différence entre vieillesse et longévité.

C’est quoi la vieillesse ?

La vieillesse, le troisième âge ou, plus exactement, la sénilité, est la dernière période du cycle de vie humain. Elle est proche voire même supérieure à l’espérance de vie dite moyenne. Cependant la vieillesse n’est pas une phase biologique bien définie. En effet, l’âge chronologique indiqué comme tel varie à la fois en fonction du contexte culturel et historique.

A voir aussi : Où acheter du chanvre ?

Les personnes âgées ou vieilles ont tendance à avoir des capacités de régénération limitées. Aussi sont-elles en général plus sensibles à l’inconfort, aux syndromes, aux blessures et aux maladies que les adultes plus jeunes. Dans la vieillesse, en plus d’une condition physique défavorable, on doit faire face à d’autres problèmes de type sociaux. Ceux-ci concernent la retraite, la solitude et tout ce qui implique un rôle social correspondant.

C’est quoi la longévité ?

Le terme longévité définit la capacité physiologique d’un organisme appartenant à une certaine espèce à survivre pendant une certaine période de temps, au-delà de la limite moyenne. La durée de la vie humaine (longévité) est très influencée par les gènes, l’environnement et le mode de vie.

A lire également : Tout savoir sur la norme ISO 10993

Les améliorations environnementales ont considérablement prolongé la durée de vie moyenne. Également, des progrès en matière de santé publique ont permis de de réduire le taux de mortalité. Aujourd’hui, en France, l’espérance de vie est de 80 ans en moyenne, mais certains individus arrivent à vivre beaucoup plus longtemps.

En quoi les concepts de longévité et de vieillissement sont-ils différents ?

Il existe 3 différences fondamentales entre vieillesse et longévité

  • Le vieillissement est un phénomène continu qui commence lorsqu’un organisme, ayant atteint la maturité, subit une détérioration progressive de ses capacités. A l’inverse, la longévité est un processus discontinu qui est fonction de plusieurs facteurs.
  • On est sénior à partir d’un certain âge, 60 ans pour être exact. La longévité cependant prend en compte la durée de vie moyenne d’une espèce ou d’une catégorie de personne. On dira par exemple d’une personne atteinte de drépanocytose qu’elle a bonne longévité dès lors qu’elle aura plus de 40 ans.
  • Le vieillissement est un processus inarrêtable. Il est par exemple impossible d’empêcher la Maladie d’Alzheimer de se manifester chez l’individu entrain de vieillir. Par contre les symptômes de démence et de dégénérescence cognitive et fonctionnelle peuvent être soulagés pour une longévité maximale.

Maintenant, ce n’est pas parce que ces deux concepts sont différents qu’ils ne sont pas liés. L’interaction de facteurs génétiques, environnementaux et comportementaux conduit à une augmentation de la longévité différente des individus.

Précisément en raison de cette influence dans la détermination de la durée de vie humaine, il est nécessaire d’aborder la gérontologie de manière globale. Autrement dit, d’un point de vue biologique, génétique, comportemental et environnemental.

Santé