Où acheter du chanvre ?

Si la culture de la plante de cannabis et sa consommation sont totalement interdites par la loi française, paradoxalement l’achat et la vente de graines de cannabis sont autorisés en France, à condition qu’elles ne les germent pas…

A découvrir également : Quel pourcentage de CBD choisir ?

Graines de cannabis : que dit la législation française ?

Bien que la vente et même la possession de cannabis soient strictement interdites en France, le marché des graines de cannabis ne cesse de croître. En même temps, la France est le plus grand consommateur de cannabis en Europe. Bien qu’une multitude de sites Web proposent d’acheter des graines de cannabis en quelques clics, de nombreuses personnes se demandent encore si ce produit est légal ou non. En effet, la législation française est quelque peu étrange et hypocrite, de sorte qu’il est parfois difficile de définir réellement la loi autour de la commercialisation de ces semences.

Lire également : Quels sont les avantages du CBD ?

Disons que c’est le résultat d’un vide juridique qui fait que les semences non germées ne sont pas interdites. Pour cette raison, l’achat de graines de cannabis sur le site Web est tout à fait légal. La graine de cannabis, qui donne naissance à des semis capables de produire une substance psychoactive, peut donc être expédiée légalement en France par des banques de graines de cannabis situées dans l’Union européenne. Dans la mesure où il n’est pas possible de prouver que le receveur de la semence a l’intention de l’utiliser illégalement, elles sont considérées comme toutes les autres graines. En théorie, cependant, ces personnes ne sont pas autorisées à planter lesdites graines…

Loi autorisant la culture de certaines graines de chanvre industriel

En France, sauf dans des situations exceptionnelles, seules les variétés de chanvre industriel dont la teneur en THC (tétrahydrocannabinol) est inférieure à 0,2 % peuvent être autorisées. D’autre part, la loi interdit tout type de stupéfiants. La loi autorise ensuite le mouvement des chèvres (nom donné à la graine de chanvre) ainsi que leur commerce entre les États membres de la zone européenne, y compris la France, si ces conditions sont remplies.

L’utilisation de chèvreaux légaux est possible pour les individus. De plus, leur culture, leur utilisation et la production à des fins commerciales ou autres est hautement réglementée. En fait, ces variétés font partie du chanvre non psychotrope.

Les cultivars autorisés dans le contexte du chanvre industriel sont strictement limités à une liste de 20 variétés, ce qui ne laisse aucune possibilité de produire des semis aux propriétés psychoactives. Ces variétés ont une concentration de THC inférieure à 0,2 % et n’ont pas les mêmes propriétés thérapeutiques que leurs variétés de cousines psychoactives.

Le THC est la principale composante du cannabis, il provoque des effets psychiques et physiologiques. Ainsi, pour être conforme aux normes, un taux maximal a été défini et toutes les semences qui dépassent cette limite seront considérées comme illégales.

Quel est le risque si du cannabis illégal est planté en France ?

La production de cannabis est punissable en vertu de la loi française, avec une peine pouvant aller jusqu’à 20 ans d’emprisonnement ou une amende pouvant aller jusqu’à 7 500 000 euros. Le cannabis à usage médical n’est pas autorisé en France, ce qui signifie que la production à « usage personnel » est également interdite.

Cependant, selon le même principe appliqué aux consommateurs, la décision de poursuivre ou non l’enquête incombe au juge et au procureur. Très peu de cultivateurs de cannabis se sont vu infliger la peine maximale, et ceux pour qui c’était le cas menaient une activité industrielle croissante.

Soyez prudent donc s’il vient à l’idée de planter votre petite graine que vous avez achetée légalement…

Consommation et possession de cannabis en France

Si la possession et la culture de semences peuvent faire l’objet d’une interprétation, la loi française interdit l’utilisation de cannabis plus ou moins sévère : la simple utilisation peut entraîner jusqu’à un an d’emprisonnement qui peut être accompagné ou substitué à une amende de 3750€.

La possession ou la consommation de cannabis dans un lieu privé ou public (dans la rue, dans un bus, dans votre voiture sur la voie publique, dans un bar, etc.) est strictement interdite. Aucune distinction n’est faite entre usage thérapeutique ou religieux.

4.4 / 5 ( 23 votes )

Santé
Show Buttons
Hide Buttons