Comment reconnaître un restaurant d’entreprise de qualité ?

Des menus d’entreprise avec des produits de saison

L’offre de restauration en entreprise doit participer à une consommation saine et éthique : en privilégiant les aliments de saison, les restaurateurs évitent l’utilisation d’engrais chimiques et la pollution due aux importations. Manger peut être un moment convivial et responsable à la fois ! Un restaurant collectif d’entreprise a tout à gagner en choisissant des fruits et légumes de saison :

  • Un prix moins élevé : ils reviennent souvent à moins cher aux établissements de restauration collective.
  • Un meilleur goût en bouche : en arrivant à maturité naturellement, au soleil plutôt qu’en étant récoltés prématurément à l’autre bout du monde.
  • L’apport nutritionnel : les produits poussent à chaque saison avec les nutriments adaptés à nos besoins (légumes riches en minéraux et vitamine C l’hiver, fruits et légumes moins caloriques et plus hydratants l’été…)
  • Plus d’antioxydants : pour produire des antioxydants, les plantes ont besoin de soleil et de se protéger par elles-mêmes, sans pesticides.

Une restauration collective qui privilégie les circuits courts

De bons restaurants d’entreprise sont des restaurants qui savent prendre soin de la planète à travers les plats servis ! Le bien-manger passe aussi dans le mode de distribution alimentaire.

Lire également : Quels sont les rôles de l’avocat pénaliste ?

Le circuit court désigne un mode de distribution responsable dans lequel peu d’intermédiaires interviennent entre le producteur et le consommateur.

On trouve 2 types de circuits courts :

A lire en complément : Tout savoir sur la machine sous-vide pour professionnels

  • Le circuit court direct, sans aucun intermédiaire entre le producteur et le consommateur
  • Le circuit court indirect, avec un unique intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

C’est un moyen efficace de protéger l’environnement : avec un approvisionnement local, nous réduisons considérablement notre empreinte carbone. Les produits nécessitent moins de transports et sont vendus avec moins d’emballages que les produits industriels présents dans les grandes surfaces. Par conséquent, en limitant l’importation et les intermédiaires, les professionnels de la restauration peuvent rémunérer les producteurs à leur juste valeur. Une cuisine collective avec une livraison de repas ou d’aliments en circuit court favorise l’économie française. La composition et les préparations de produits locaux (éventuels produits ajoutés, allergènes…) sont vérifiés beaucoup plus facilement que lorsque les prestataires sont nombreux : la traçabilité garantit une plus grande sécurité alimentaire. Les denrées sont généralement issues de l’agriculture biologique, avec une bonne valeur nutritionnelle.

Un restaurant d’entreprise adapté à tous les régimes alimentaires

Le gluten free

La restauration hors domicile propose de plus en plus de repas sans gluten. Cette protéine est très répandue dans notre alimentation quotidienne : on la retrouve principalement dans le blé, l’orge, l’épeautre, l’avoine ou le seigle.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous tentent d’éviter d’en manger pour diverses raisons : troubles digestifs, endométriose, intolérance (maladie cœliaque)

De nombreuses alternatives permettent aux cuisiniers des restaurants collectifs de préparer des recettes en remplaçant le blé et les céréales par des produits qui n’en contiennent pas.

Le régime végétarien et végan

Le végétarisme consiste à ne pas manger de viandes, de poissons ni de crustacés. Le véganisme, quant à lui, exclut tout produit d’origine animale ou en lien avec les animaux, comme les produits laitiers, les œufs, le miel…

Ces modes de consommation peuvent trouver leur source dans plusieurs motivations : un engagement pour le respect de la cause animale, une envie de manger plus sain ou des raisons de santé. En effet, en mangeant moins de viande, nous diminuons les risques de cancers, les problèmes cardiaques, d’hypertension, de diabète et de cholestérol. Par ailleurs, réduire ou stopper sa consommation de viande est une manière de lutter contre l’élevage intensif.

Des aliments qui répondent aux besoins nutritionnels de chacun

La performance au travail ne saurait se passer d’une cafétéria exigeante, soucieuse de nos papilles et attentive à nos besoins. Le domaine de la restauration collective d’entreprise s’implique toujours plus dans la nutrition de vos collaborateurs en s’inscrivant dans une démarche de progrès. Un sandwich, un burger ou un plat healthy doit nous fournir les nutriments dont nous avons besoin.

Les cuisines des restaurants d’entreprise doivent être en mesure de mettre en place des menus savoureux, avec une excellente valeur nutritive !

Le zinc, ainsi que la vitamine C et D préservent le système immunitaire : le zinc agit comme un antibactérien, la vitamine C aide à lutter contre la fatigue persistante et la vitamine D stimule les défenses immunitaires. Les oméga-3 et la vitamine A, sont des nutriments qui agissent sur le fonctionnement du cerveau : ils limitent les risques de développement de pathologies neurodégénératives et sont bénéfiques pour la mémoire et l’apprentissage.

Le secteur de la restauration collective d’entreprise a pour objectif de servir des repas hors foyer. La majeure partie du coût global est assuré par le chef d’entreprise. Que vous soyez une jeune start-up, une petite ou grande entreprise, un établissement public ou privé, la pause-déjeuner dans un espace dédié et adapté est un moment important. C’est l’occasion pour les salariés de se reposer et de reprendre de l’énergie !

La lutte contre le gaspillage, des prix accessibles, une flexibilité des horaires, des services variés (service traiteur, service au comptoir, vente à emporter) et de multiples moyens de paiement (titres-restaurant, liquide, carte bleue, sans contact, smartphone…) sont des points importants. Toutefois, pour reconnaître un bon restaurant collectif d’entreprise, d’autres éléments entrent en jeu. Les repas servis aux convives doivent provenir d’approvisionnements locaux et s’inscrire dans un menu culinaire diététique qualitatif.

Business