Comment assurer son véhicule à l’étranger ?

Quitter son pays de résidence pour un autre peut nécessiter le déplacement avec sa voiture et ceci pour des raisons financières, professionnelles ou même scolaires. Cependant le problème se pose au niveau de l’assurance qui doit être souscrite à nouveau ou conservée selon le pays de destination. Cet article vous montre comment assurer votre voiture à l’étranger.

S’assurer que la destination à l’étranger est couverte par le contrat d’assurance

Les assurances de voitures souscrites couvrent un certain nombre de pays. Ces pays sont listés au verso de votre carte internationale d’assurance automobile encore appelée carte verte. Ils ont la plupart du temps une relation multilatérale avec le pays émetteur du tourisme.  Si un étranger quitte la France par exemple, son assurance automobile le couvrira dans les 28 pays de l’Union Européenne.

A lire en complément : Passer sa flotte de véhicule à l’électrique : quels sont les avantages

En plus des pays membres de l’UE, la voiture de l’individu sera couverte dans plusieurs autres pays. Dans ce cas, tous les pays africains, asiatique et américains ne sont pas couverts par l’assurance de voiture. Il faudra donc opter pour une autre solution dont nous parlerons.

Dans les pays listés au verso de la carte verte, certains peuvent malheureusement être barrés pour des raisons politiques ou géographiques. Ces pays entrent dans la catégorie des pays non couverts. Cependant, dans les pays où l’individu est couvert par l’assurance, il dispose d’une garantie de réparation civile aux victimes d’un accident éventuel dont il est l’auteur.

A voir aussi : Quel est le meilleur scooter 400 cm3 ?

Vérifier que la durée du séjour n’excède pas une certaine durée

En tenant compte de la destination du voyage à l’étranger, il ne faut surtout pas oublier la durée du séjour. En effet, passer un certain temps avec sa voiture dans un pays autre que celui où l’assurance a été souscrite peut porter préjudice. Au-delà d’une certaine durée, le statut de l’étranger passe de touriste à résident du pays récepteur.

En effet, lorsque le séjour ne dépasse pas le délai fixé, l’individu peut garder sa voiture en ayant la garantie qu’il sera couvert en cas d’accident. Il conserve donc son immatriculation et son assurance automobile est toujours valable.

A partir du moment où l’étranger devient résident du pays, il doit nécessairement procéder aux démarches d’acquisition d’une immatriculation du pays qui l’a reçu. En plus, il doit adhérer à un nouveau contrat d’assurance dans le pays étranger. Pour lui faciliter la tâche, il pourrait notifier à sa compagnie l’envie de vouloir être mis en relations avec des assureurs de la place.

Au cas où votre déplacement n’est pas couvert par l’assurance automobile

Si votre assurance ne vous garantit pas une responsabilité civile dans le pays étranger où vous vous rendez, des solutions sont possibles. Ces solutions sont utiles à ceux qui devront souscrire à une nouvelle assurance et à ceux qui devront opter pour des garanties complémentaires.

Lorsque votre destination n’est pas mentionnée au dos de la carte verte, vous devez souscrire à une assurance complémentaire dans le pays récepteur. Cette opération est également possible lors des formalités à la frontière étrangère car des assurances s’y trouvent. Néanmoins, le plus simple consiste à demander à votre compagnie de vous donner les coordonnées d’un assureur étranger.

L’assurance auto frontière est le plus souvent effectuée dans les pays dont le nom est barré au dos de la carte verte. Cette assurance à la frontière offre pour un séjour limité, des garanties obligatoires minimales. Pour être suffisamment couvert, vous pourrez opter pour des garanties spécifiques.

Garanties supplémentaires dans les pays couverts par la carte verte

Même dans un pays étrangers couvert par votre assurance automobile, vous ne serez pas totalement garanti pour les préjudices que vous causez à un individu. Si vous souhaitez être couvert personnellement et pour les dégâts que pourraient subir votre voiture, vous devrez le notifier à votre assureur. Il vous donnera la possibilité d’étendre les garanties pendant le temps du séjour.

Les garanties supplémentaires peuvent prendre en compte différentes prestations. On peut distinguer :les coûts liés au remorquage de la voiture, les frais de réparation, hospitalier et d’hébergement pendant la durée des restaurations.

Auto