Les avantages de la terrasse sur lambourdes

4.7 / 5 ( 3

votes ) Une terrasse en bois ne laisse jamais de marbre ! Mais avant de vous lancer dans ce beau projet, vous devez bien sûr vous renseigner sur le premier, le pendentif et l’après. Pour vous aider, nous expliquons tout sur les avantages et les inconvénients des terrasses en bois, le choix du matériel, les techniques de montage, l’entretien et le prix.

A lire aussi : Quelle est la durée de vie d'une terrasse bois ?

  • Contenu 1 Avantages et inconvénients d’une terrasse en bois
    • 1.1 Les avantages d’une terrasse en bois 1.2 Les inconvénients d’une terrasse en bois
    • 1.2 Les inconvénients d’une terrasse en bois
  • 2 Quel bois choisir pour votre terrasse en bois ?
    • 2.1 Bois naturel ou bois composite ?
    • 2.2 Quel bois naturel ?
    • 2.3 Plaques ou lames ?
  • 3 Comment poser une terrasse en bois ?
  • 4 Entretien de votre terrasse en bois
  • 5 Le prix de votre terrasse

Bois Avantages et inconvénients d’une terrasse en bois

Avantages de la terrasse en bois Inconvénients du bois de terrasse

A lire aussi : Installation et entretien de vos appareils : Comment bien choisir votre technicien ?

Chaud et confortable Évolution des nuances au fil des ans Il se marie avec tous les styles domestiques. Entretien Doux et antidérapant. Traitement des insectes requis Facile à installer même sur un terrain incliné Développement de mousse pour lamescanalate Respectueux de l’environnement Sensible à l’humidité selon l’espèce Meubles Solution de débit d’eau à prévoir Les avantages de la terrasse en bois

La terrasse en bois est un beau style, c’est un art… avec ses avantages et ses inconvénients. Confortable et chaleureux, le bois se marie parfaitement avec une multitude de styles. Doux sous vos doigts, il est également agréable pieds nus, vous permettant d’éviter les coups chauds au soleil et les glissements inattendus. Facile à installer, peut également être utilisé sur terre.complexes. En outre, vous pouvez également partir avec votre terrasse en bois si vous bougez. Ce sera certainement plus facile que si vous le concevez en béton ou en tuile… Et, cerise sur le gâteau : son petit côté vert  !

Les inconvénients de la terrasse bois

Au premier rang : son penchant acambient les couleurs avec les saisons. Cependant, en vous inquiétant de le maintenir correctement et en fuyant les premiers prix , vous pouvez réduire ce risque. Méfiez-vous aussi des insectes qui aiment le bois brut… alors traitez-le ! Vous pouvez également choisir des lames solides plutôt que des lames cannelées. Cela empêchera le développement de mousses qui les rendent glissantes. Enfin, vous devrez être vigilant sur l’installation d’ une solution d’écoulement d’eau, la hauteur de votre terrasse par rapport au sol et l’isolation de sa périphérie. L’humidité stagnante ne fonctionne pas bien avec le bois.

Fabrication en bois exotique de balcons et terrasses de France

Quel bois choisir pour votre terrasse en bois ?

Avantages Inconvénients Bois traditionnel Naturel, facile à utiliser, souvent à partir de forêts gérées de manière durable, peu coûteuse sauf pour les espèces exotiques L’ombre évolue au fil des ans, l’entretien, plus sensible aux insectes et aux mousses, sensible à l’humidité Bois composite

Amélioration de l’esthétique ces dernières années, facile à nettoyer, résistant aux UV, résistant à l’humidité, insecte, champignon, antidérapant, ombre stable. Moins naturel parce que le mélange de résidus de bois et de résine devient plus chaud au toucher avec le soleil que le bois naturel. Bois naturel ou bois composite ?

Malgré les petites contraintes associées à l’aménagement d’une terrasse en bois, ont-ils conquis ? Le choixde restes de bois. 2 solutions : bois traditionnel ou bois composite . La première montre évidemment l’avantage naturel pour tous. Il fonctionne facilement, il est de plus en plus souvent issu de forêts gérées de manière durable… Et il représente une option relativement bon marché (sauf des espèces très spécifiques !) à court terme.

Mais il est vrai que le composite (un mélange de résidus de bois et de résine) gagne beaucoup de terre ! Et pour une bonne raison… Depuis quelques années, son esthétique est devenue bluffante et ressemble parfois à du vrai bois. Si vous ajoutez son extrême simplicité de soin et sa résistance aux rayons UV, à l’humidité, aux insectes et aux champignons, vous avez un matériau qui ombrille clairement le bois traditionnel. Après avoir ajusté la couleur pendant 6 mois, il atteint également sa teinte finale, qui peut également se vanter d’éviter les éclats d’obus pieds nus. Également antidérapant, il devient plus chaud au soleil que le bois exotique.

Quelle jambe naturelle ?

Une terrasse en bois composite est bonne… mais pour vous, rien ne remplacera jamais le bois naturel ? Lors du choix de l’essence et des lames, évitez les premiers prix. Votre bois devra être aussi résistant que possible à l’agression extérieure. Les économies réalisées sur l’achat peuvent donc entraîner des coûts supplémentaires importants à long terme. Si le choix d’un conifère (sapin, mélèze, pin…) peut sembler intéressant, notez que la durée de vie de votre terrasse sera plus courte que si vous optez pour le bois exotique . Sans parler de l’arrivée accélérée des éclats d’obus…

Les bois exotiques sont en fait plus difficiles à travailler, mais il faut reconnaître qu’ils prévalent en termes de conception et de force. Ipe, Bankirai, Teck, Jatoba Itauba, Iroko… Rotrescible, loronon a besoin d’un traitement, tandis que les bois européens ne peuvent pas s’en passer (du moins pour une grande partie d’entre eux et pour une utilisation en terrasses)à traiter en autoclave ou oléothermique. Attention, par conséquent, à la classe de bois que vous choisissez : elle doit être au moins de la classe 3 .

Des plaques ou des lames ?

Caractéristiques : Lames en bois Caractéristiques : dalles en bois.

Il y a des adeptes de lames en bois. Et les adeptes de dalles de bois. Les premiers convainquent souvent par leur conception. Ils offrent un choix plus large de couleurs, d’essences et de motifs Design plus contemporain Design plus classique Large choix de couleurs, d’essences et de motifs Moins de choix de formes, de couleurs et d’essences Plus difficile à poser Facilité d’installation (en longueur, largeur, diagonale, V…) que leurs sœurs, sonotuttavia, plus difficiles à poser. Cela nécessitera une structure spéciale, tandis que les dalles peuvent être installées directement sur le sol, sur un lit de sable ou de tissu géotextile.

Ecohouse en thermocenere

Comment poser une terrasse en bois ?

Pour poser une terrasse en bois, il est préférable d’appeler un professionnel, sauf si vous êtes un bricoleur expérimenté. Alors que certains recommandent de verser une dalle de béton à l’avance, d’autres la considèrent comme facultative et s’installent pour le gravier ou le sol sablonneux. En particulier, vous devrez prendre en compte les caractéristiques spécifiques de votre sol. Assurez-vous de placer votre terrasse en bois sur un plancher légèrement incliné pour permettre l’écoulement de l’eau de pluie. Si les dalles de bois sont souvent posées directement sur un feltrogéotextile sur le sol, les lames nécessitent un autre support. Voici les techniques les plus couramment utilisées :

  • terrasse sur planchers en bois  : la solution idéale pour un plancher initial en béton ou carrelé et une hauteur de terrasse de moins de 10 cm. Ils sont fixés au sol avecChevilles antichoc, non sans avoir installé, avant et tous les 40 cm, des cales en PVC auto-hydratantes pour assurer, en particulier, une bonne circulation de l’eau et corriger les irrégularités du sol.
  • Terrasse avec clous réglables  : le système parfait pour une terrasse d’une hauteur comprise entre 10 et 60 cm du sol. Un feutre géotextile est étiré pour bloquer la végétation, puis des goujons (au moins 8 cm de diamètre) sont installés, en les espacant jusqu’à 70 cm. Les feuilles sont ensuite fixées sur ces goujons, avec des vis galvanisées.
  • terrasse sur solives et poteaux  : à adopter pour toute course surélevée à plus de 60 cm du sol. Il consiste en la construction d’un squelette en solives, dont la section transversale doit être d’au moins 45×145 mm. Les lames en bois sont ensuite fixées perpendiculairement à elles.

Entretien de la terrasse en bois

Si le bois composite esttrès facile à entretenir, vous devez investir un peu plus dans le bois naturel pour éviter l’ombre et le glissement.

  • 2 fois par an : nettoyer le pont en bois avec de l’eau (éventuellement savonneuse) avec un balai rigide. Si les lames sont rainurées, assurez-vous de serrer les ébauches. Huile de coude contre les glissières, en bref… Ceci s’applique au bois naturel et au composite.
  • Pour une terrasse en bois naturel, l’application annuelle d’une huile protectrice ou d’ un saturateur lui permettra également de conserver sa teinte d’origine… à moins que l’effet UV et l’évolution de sa couleur ne vous plairent. Bon à savoir : il y a des « dégraissants » sur le marché pour adoucir efficacement une teinte grisâtre déjà installée.
  • Une tache de graisse ? Essayez d’appliquer les terres de Sommières . Et surtout, ne jamais utiliser — JAMAIS ! — huile de lin, teinture, peinture ou peinture sur votre terrasse en bois ! Des pistesNoir garanti avec le premier, et suffocation du bois assurée avec les autres.

Grad @ DomiWood réalisation — Termoash terrasse sur cadre en aluminium pré-équipé avec clip JUAN (système de pose breveté Grad)

Le prix de votre terrasse en bois

Le prix… on revient toujours. Cela dépend bien sûr, ici, du type de bois choisi, mais aussi de l’option de posasobrio.

Prix du bois pour votre terrasse :

  • Compte entre 15 et 40 €/m² pour le bois européen
  • Environ 20 €/m² pour le résineux européen
  • Entre 40 et 60 €/m² pour bois composite
  • Jusqu’ à 200 €/m² pour bois exotique

Prix pour la pose d’une terrasse en bois :

  • Selon le type de terrain : entre 50 et 90 €/m2 si vous allez chez un professionnel.
  • Si vous posez votre terrasse en bois vous-même : le premier prix lambourdes vouscoûtera, par exemple, environ 10 €/m2. Vous devrez également investir dans une scie circulaire (environ 100€) et un redresseur de lame (environ 125€).

Quant au reste de l’équipement… nous vous laisserons faire vos maths avec un consultant dans votre magasin de bricolage préféré !

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!