Pourquoi mettre en place une politique de rémunération ?

Nous ne le cacherons pas : aujourd’hui, la compensation reste le meilleur levier de performance. Il appartient donc à la Direction des ressources humaines de mettre en œuvre une politique salariale conforme aux intérêts de la direction et de ceux des salariés. Néanmoins, comment le faire ?

État de l’état de la politique de rémunération aujourd’hui !

Lire également : Qui pour s'occuper de la comptabilité de son entreprise ?

La politique de rémunération comporte un impact direct sur la motivation et la productivité des employés. En effet, ce dernier ne doit pas être négligé sous peine de démotivation. Il convient de rappeler que chaque entreprise a un caractère spécifique, ce qui signifie que la politique de rémunération doit être spécifique à cette dernière.

En France, il est basé sur grilles salariales où les positions sont spécifiées et associées à un échelle salariale.

A lire également : Quelles sont les qualités d'un produit ?

Ces dernières sont déterminées sur la base des différentes conventions collectives et tiennent compte du niveau d’étude et de l’ancienneté.

Néanmoins, nous savons tous  : ces grilles ne font pas plaisir et en pratique elles ne sont pas nécessairement appliquées de la meilleure façon !

En outre, il convient de noter que les employés sont rarement satisfaits de leur rémunération. En fait, ces derniers considèrent que le travail fourni et la reconnaissance ne sont pas pris en compte. D’autres affirment qu’ils sont rarement augmentés, ou très peu.

C’est pourquoi il est impératif pour l’entreprise de travailler sur la politique de rémunération de l’entreprise en tenant compte de nombreux facteurs les deux se sont tournés sur les compétences et les performances de ce dernier.

Cependant, à l’heure actuelle, la question est la façon dont il est possible de mettre en œuvre une politique de rémunération conforme aux objectifs de la Direction et de générer un facteur à partir de motivation pour les employés.

En outre, se pose très souvent la question de augmentation individuelle ou collectif . C’est à l’entreprise de faire son choix !

Étapes de la mise en place d’une politique de rémunération

Cette procédure doit être mis en œuvre conjointement avec la Direction des ressources humaines, la Direction administrative et financière et plus particulièrement la Direction générale.

Notez  : Dans la définition de la politique de rémunération de l’entreprise, il convient de tenir compte stratégie de la société. C’est primordial !

Initialement, les travaux préparatoires consisteront en détail le métiers et les distribuer si nécessaire par sous-traitance avec une description précise de chaque position. Par la suite, ils devraient être classés par niveau.

Ensuite, il est approprié d’associer un fourche du salaire à chaque niveau.

Attention : le salaire dépend de trois niveaux :

  • le niveau auquel le poste a été classifié ;
  • ancienneté ;
  • le niveau d’étude ;

Enfin, il est impératif de tenir compte des critères suivants :

  • le compétitivité extérieure  ;
  • le stratégie de l’entreprise ;

Pour établir une bonne politique de rémunération, il est conseillé d’adhérer à un approche méthodologique sur la base d’une analyse de la rémunération interne et, bien sûr, de ce qui est fait sur le marché.

Notez  : ce qui rendra une politique de rémunération réussie reste indéniablement le communication . Ce dernier ne doit pas être négligé sous peine de l’échec de la mise en place.

Néanmoins, en temps de crise, il est clairement difficile de le mettre en place !

Néanmoins, la définition de la politique de rémunération comporte une importance stratégique car il conditionne la participation, le motivation et le fidélité de collaborateurs. Pour que les entreprises fassent le bon choix…

Yasmine BELHO

Show Buttons
Hide Buttons